MMA scolaire

Genèse du MMA scolaire… à la Réunion et ailleurs. #Ep1

Comment en êtes-vous venu à enseigner le MMA Educatif dans le cadre scolaire?

J’ai démarré ma carrière d’enseignant par une section sportive judo, de 1997 à 2008.  Pour compléter et enrichir la pratique des élèves, j’ai progressivement  introduit des contenus d’enseignement issus de la lutte et de la boxe dans le cadre de l’Association sportive.

Il s’agissait pour moi d’une première approche du MMA scolaire.

En 2008, j’ai créé une association sportive Sambo Combat au sein de mon nouvel établissement ainsi qu’au SUAPS de l’Université de St Denis.

Sans la tenue spécifique du samboïste, l’activité ressemblait trait pour trait au MMA !

Avez-vous passé un monitorat de MMA ?

Oui, j’ai obtenu mon diplôme à l’INSEP en 2010 des mains de Bertrand Amoussou qui proposait, avec Fernand Lopez et d’autres pionniers de la pratique en France, une vison éducative.

Enseignant d’EPS, cette approche soucieuse de la différenciation pédagogique et prompte à la hiérarchisation des contenus m’a plu. Les passages de grades proposés par l’IMMAF aujourd’hui en sont la traduction concrète.

Quel intérêt pour les étudiants ?

Le MMA est devenu une activité sportive diplômante, ce qui signifie que les étudiants ont la possibilité de se faire évaluer, et que celle-ci compte dans la moyenne générale.

Validée par la direction du SUAPS et par le C.A de l’université, le MMA est devenu officiellement objet d’enseignement et a remplacé le Sambo Combat.

Mes étudiants ont pu ainsi participer à des stages de MMA dans le cadre Universitaire, en 2014 avec Christophe Daffreville, le premier combattant professionnel Réunionnais en MMA.

Vidéo IOFCTV :

Quelle perspective pour l’avenir ?

Avec la volonté d’ouvrir l’université vers l’extérieur et de développer l’engagement des étudiants, un centre de ressources en MMA scolaire devrait voir le jour cette année.

Il s’agit d’un partenariat entre le SUAPS et l’UNSS. L’université ouvre ses portes aux collèges et lycées environnants, afin de proposer aux élèves du second degré une initiation au MMA, puis une pratique régulière encadrée par les étudiants.

Cette dynamIque se limite t-elle à la Réunion ?

Nous collaborons avec plusieurs collègues de l’éducation nationale, pour le développement d’un MMA scolaire et universitaire à l’échelle nationale.

Nous avons créé une association d’enseignants d’EPS désireux de développer un MMA éducatif. Notre projet est de fédérer les collègues spécialises en sports de combats afin de mutualiser, sur le plan de la recherche et de la formation, dans le cadre scolaire et universitaire.

A cet effet un dialogue constructif, sur le plan des contenus pédagogiques avec la prochaine fédération qui hébergera le MMA en son sein, semble souhaitable à court terme. Cet échange serait bénéfique pour nos élèves et propice à l’atteinte de nos finalités éducatives respectives.

C.V de Bertrand Boucher


Enseignant d’EPS, LP et Université
BEES 2ème degré en Judo
BEES 1er degré en Sambo
Monitorat national (CNMMA) & international (IMMAF)
BFM 2ème degré en Pancrace
Commission des grades CRMMA Réunion

Propos recueillis par Cédric Certenais (www.mma.re)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.